30 mai 2023
6 minutes

ChatGPT et SEO : révolution
ou beaucoup de bruits pour rien ?

ChatGPT fait le buzz à tous les niveaux depuis quelques mois et beaucoup annoncent une révolution des métiers et des pratiques pour les marketeurs, notamment pour le SEO. Si vous n’avez pas encore testé ChatGPT ou si vous souhaitez découvrir des usages concrets, nous vous invitons à visionner cette vidéo très instructive sur le fonctionnement du Chat, des prompts avec des exemples très concrets d’applications marketing.

Là où cette tendance était annoncée de façon unanime comme une révolution, des voix commencent à se faire entendre pour remettre en question ou tempérer le sujet.

Il est vrai qu’actuellement nous sommes dans une phase faite d’hypothèses avec beaucoup d’effets d’annonce. Les géants du web se jettent à corps perdu sur le sujet et des « guerres » se profilent entre les différents moteurs de recherche.

Beaucoup de questions se posent et nous sommes encore tous dans l’expectative. Nous avons essayé de nous projeter sur l’évolution des habitudes de recherche pour comprendre ce à quoi nous pourrions nous attendre.

Comment les internautes chercheront-ils l’information ?

Les habitudes de recherche des internautes vont certainement évoluer et se diversifier. Nous risquons de passer des moteurs de recherche classique en « search » à des « moteurs de questionnement ». La boîte à question de Google que l’on voit habituellement dans la section « Autres questions posées » risque fort de devenir obsolète en l’état. Bing va-t-il réussir à grapiller des parts de marché en ayant été en avance sur le sujet ? D’autres acteurs, pourraient-ils entrer dans la danse ? Il faudra notamment faire attention aux réseaux sociaux qui sont utilisés comme des moteurs de recherche par beaucoup d’internautes, notamment par la jeune génération.

Comment seront pris en compte les contenus générés ?

ChatGPT, et plus globalement l’IA, va démultiplier la production de contenus, y compris la production de mauvais contenus, de contenus inventés et de faux contenus. Une question essentielle pour le futur est de savoir comment sera gérée la véracité et/ou l’intérêt des contenus ? Est-ce que tout sera permis comme sur les réseaux sociaux aujourd’hui ? Est-ce qu’un contrôle sera instauré ? De nouvelles règles verront-elles le jour ? Ou les internautes devront-ils se questionner et faire le tri eux-mêmes ? Cette abondance de contenu rendra le référencement SEO de plus en plus complexe et la concurrence sur les positions sera de plus en plus rude. A l’heure actuelle, aucune piste n’est donnée. Google a juste indiqué sur son blog qu’il ne sanctionnerait pas les contenus générés par l’IA tant qu’ils seront jugés pertinents…

Comment évoluera le positionnement de Google ?

Google se fait chatouiller pour la première fois et essaie de rattraper son retard. Un vrai challenge pour le leader du « search » qui pourrait perdre son monopole auprès des internautes.

Si cette hypothèse devient réalité, il faudra alors se poser la question d’optimiser son référencement naturel pour qu’il puisse répondre aux attentes des algorithmes d’autres moteurs qui ne répondront pas forcément aux mêmes règles. La question de référencement naturel optimisé pour les « moteurs de questionnement » pourrait aussi voir le jour, à moins qu’ils ne s’ouvrent à internet, comme certains le font déjà. Le référencement sur d’autres canaux pourrait aussi devenir clé comme sur certains réseaux sociaux clés, à l’instar de Reddit, un « vieux » réseau social né en 2005 qui progresse de plus en plus.

Comment se développeront les outils verticaux autour de l’IA ?

ChatGPT n’est qu’un maillon de la chaîne de l’IA. Le vrai sujet « révolutionnaire » qui devrait avoir le plus d’impact réside dans les milliers d’entreprises, qui ont récemment vu le jour, pour créer des outils verticaux qui se basent sur toutes ces nouvelles technologies.

Ce sont potentiellement de futurs outils de travail qui pourraient faire évoluer nos habitudes et nos méthodes. Voir des outils qui permettraient d’aller encore plus loin en comblant les manques des technologies actuelles.

Voici quelques exemples :

Perplexity.ai : un moteur de recherche qui combine l’API de Google Search et GPT-3.

Là où ChatGPT n’est pas connecté à Internet et est incapable de citer des sources ou alors les invente, Perplexity est capable de répondre aux questions en incluant des sources réelles et vérifiables pour vous aider à aller un peu plus loin dans vos recherches…

Neeva : un moteur de recherche en version payante qui se positionne sur le même crédo que Perplexity mais sans publicité Google.

Bearly.ai : un outil de synthèse pour résumer des pages web, des documents PDF, des avis de fiche produit Amazon, la retranscription de vidéo Youtube…

Notion AI : la solution de prise de notes « Notion » qui intègre désormais l’IA pour rédiger des listes de tâches, des descriptions de jobs, des posts pour les réseaux sociaux, des articles, des emails…

Et la liste des outils déjà disponibles s’allonge de jour en jour : retranscription de réunion en visio, assistant de rédaction d’e-mails commerciaux, réécriture de fiches produits, génération de code…

Pour plus de références, voici ci-dessous une cartographie de sociétés qui offrent un service se basant sur l’IA. Vous pouvez aussi consulter le répertoire en ligne « futurpedia » qui consolide déjà plus de 1000 outils !

Source : Base10

Il se passe beaucoup de choses actuellement. On entend beaucoup d’histoires qui racontent à peu près tout et leur contraire. Des influenceurs très enthousiastes aux sceptiques, difficile d’évaluer quels seront les résultats de ces évolutions. A ce jour, côté SEO rien n’indique un changement révolutionnaire. Des ajustements seront peut-être à prévoir mais ils ne seront pas pour demain. Nous ne pouvons qu’être dans l’observation et l’appréciation des différents points de vue, tout en continuant à produire de bons contenus lisibles et de qualité pour les lecteurs. En attendant de nouvelles annonces concrètes, nous vous recommandons cet article de Fred Cavazza, très intéressant : « La révolution des IA génératives n’aura pas lieu, ou pas comme on essaye de nous la vendre » pour aller plus loin sur le sujet et prendre un peu de hauteur.

Partager cet article sur
Damien
Damien Andrieu En plus de 17 ans de parcours au croisement du marketing et de l'IT, j'ai acquis une conviction sur le rôle de transformation porté par le marketing. Transformer implique de comprendre, conseiller, accompagner, se projeter et mettre en œuvre. C'est cette recherche d'impact et de partage d'expérience qui m'anime au quotidien !
Retour en haut