30 septembre 2022
6 minutes

Quels réseaux sociaux privilégier pour faire de la publicité dans le secteur IT B2B ?

Linkedin, Facebook, Instagram, Twitter, TikTok, Pinterest…  Les réseaux sociaux se sont multipliés et comptent en 2022 + de 4 milliards d’utilisateurs !

Ils sont devenus un incontournable pour développer sa visibilité, gagner en notoriété, promouvoir des contenus ou générer des leads

En intégrant les réseaux sociaux payants dans votre stratégie de communication, et ce quel que soit le ou les réseaux sociaux sur lesquels vous vous positionnez, il y a des règles de base à respecter :

  • Alimentez votre page et mettez-la à jour régulièrement. Des réseaux sociaux laissés à l’abandon trop longtemps nuisent à votre image de marque et à votre réputation,
  • Avant de faire de la publicité, installez les outils de suivi (tag, pixel…) pour « connecter » votre site internet aux plateformes publicitaires et ainsi comprendre comment vos internautes interagissent sur chaque plateforme et mesurer vos performances. Attention à ne pas oubliez de mettre à jour votre gestionnaire de cookies.
  • Une fois vos campagnes lancées, suivez les résultats, testez, ajustez, optimisez au fil de l’eau jusqu’à trouver le positionnement qui vous donnera les meilleurs résultats.

Les réseaux sociaux permettent aujourd’hui d’atteindre des cibles précises mais attention certains réseaux sont plus adaptés que d’autres en fonction de votre secteur d’activité. Voici ceux que nous recommandons si vous êtes, comme nos clients, dans le secteur IT B2B.

LinkedIn : le réseau professionnel incontournable et encore le plus qualitatif

Les chiffres clés :

  • 2,912 milliards de membre Facebook actifs/mois dans le monde
  • 500 millions de membre Instagram actifs/mois dans le monde
  • 40 millions de membres actifs/mois en France
  • 22 millions de membre Instagram actifs tous les mois

Les plus :

LinkedIn est le terrain de jeu parfait pour développer votre visibilité et générer des leads via des campagnes sponsorisées avec un ciblage professionnel et pertinent qui pourra matcher avec vos personas.

Il est aussi possible de faire du retargeting des visiteurs de votre site internet, de votre propre page entreprise LinkedIn ou de vos anciennes annonces publicitaires.

Des campagnes sponsorisées pour faire de l’ABM sont aussi possible en ciblant, par exemple, des postes précis sur une liste d’entreprises nommés ou en important des listes d’entreprises ou de personnes clés.

Au-delà de la génération de prospects, nous savons que de nombreuses entreprises du secteur IT B2B rencontrent des difficultés de recrutement. Là aussi, LinkedIn peut s’avérer très utile en lançant des campagnes sponsorisées sur des offres d’emploi ou des sujets de marque employeur qui ciblent les profils de candidat que vous souhaitez attirer.

Point d’attention : 

La mise à disposition de l’annuaire des membres LinkedIn a un coût non négligeable et les enchères peuvent être très chères. Dans le secteur IT, nous observons des coûts par clic allant de 2€ sur des campagnes de retargeting et pouvant jusqu’à 25€ pour les plus élevés, selon l’objectif.

Vous aussi, vous avez des KPI de « conversions quantiques » entre GA et LinkedIn ?

Par KPI quantiques :), nous entendons des décalages sur le nombre de conversions indiqué par exemple entre Google Analytics (source/support) et LinkedIn Ads. A titre d’exemple chez un de nos clients, nous constations 47 conversions sur le mois remontées dans LinkedIn Ads et seulement 34 en provenance de cette même source indiquées dans Analytics sur la même période.

La cause est simple : cela dépend des modèles d’attribution où chacun essaie de s’attribuer le maximum de conversions. Par défaut, Analytics attribue au dernier clic, alors que LinkedIn peut suivre le visiteur jusqu’à 30 jours après le clic dans ses paramétrages par défaut et 7 jours pour les vues :

Si la vérité est entre les deux, mieux vaut aller vers une harmonisation des systèmes d’attribution en modifiant le modèle par défaut afin de garantir le maximum de cohérence dans vos indicateurs !

Pour aller plus loin sur LinkedIn Ads, n’hésitez pas à suivre notre vidéo #BeMagnetic 

Meta : le combo Facebook et Instagram avec un volume inégalé

Logo Meta Facebook Instagram

Les chiffres clés :

  • 2,912 milliards de membre Facebook actifs/mois dans le monde
  • 500 millions de membre Instagram actifs/mois dans le monde
  • 40 millions de membres actifs/mois en France
  • 22 millions de membre Instagram actifs tous les mois

Les plus :

Contrairement aux idées reçues, Meta, qui regroupe Facebook, Instagram (et WhatsApp), n’est pas qu’un réseau social personnel. A ce jour, 84% des marketeurs B2B l’utilisent déjà au travers d’une page entreprise couplée ou non à de la publicité.

La partie publicitaire a la force de frappe la plus puissante qui soit avec un potentiel cumulé de 3,4 milliards d’abonnés dans le monde. C’est donc un excellent moyen pour diversifier ses canaux d’acquisition même en B2B.

Comme sur LinkedIn, vous pourrez miser en priorité sur une campagne de retargeting pour commencer et pour préanalyser la création de vos futures audiences.

Dernier point, non négligeable, les coûts par clic sont moins élevés que sur LinkedIn. Le budget de vos campagnes sera donc plus bas.

Point d’attention :

Attention au ciblage, pour toucher les bonnes personnes l’approche est très différente de celle de LinkedIn. Sur Facebook, on ne réfléchit pas en secteur d’activité, en fonction ou en années d’expérience car même si certains critères sont disponibles, les données professionnelles des membres sont rarement à jour sur Meta. Il faudra vous projeter dans les centres d’intérêt et les comportements de vos personas : quels thèmes les intéressent ? Quels mots cherchent-ils ? Sont-ils abonnés à des groupes ? Suivent-ils des pages ? Etc…

Aussi avant de vous lancer, nous vous recommandons d’installer le Pixel Facebook qui vous permettra d’analyser l’audience de votre site et de la « traduire » en critères de ciblage Facebook. Une vraie bonne indication pour commencer à créer vos audiences publicitaires.

Partager cet article sur
Damien
Damien Andrieu En plus de 17 ans de parcours au croisement du marketing et de l'IT, j'ai acquis une conviction sur le rôle de transformation porté par le marketing. Transformer implique de comprendre, conseiller, accompagner, se projeter et mettre en œuvre. C'est cette recherche d'impact et de partage d'expérience qui m'anime au quotidien !
Retour en haut