Social Selling, définition et usages « Business » (Vidéo#2)

Publié par Hervé Schluraff le

 

2ème épisode vidéo de la Conférence « Inbound Marketing & Social Selling, qui fait quoi ? » à l’Université de Bretagne Sud le jeudi 19 mai 2016 sur la définition du Social Selling.

La PlayList complète est accessible sur YouTube.

 

Quelle est la définition du Social Selling ?

En France, la tendance du « Social Selling » suscite réellement l’intérêt depuis 2/3 ans (on voit d’ailleurs l’explosion des recherches sur Google Trends depuis l’année dernière). Mais en tant qu’ancien commercial, je reste très vigilant sur la bonne utilisation des réseaux sociaux car on peut y perdre beaucoup de temps. Il est donc très important d’avoir une démarche Social Selling centrée sur le Business. En tout cas, quand l’on voit que 30 000 tweets sont publiés toutes les 5 secondes et que plus d’1 million de professionnels créent leur profil chaque semaine sur le réseau social LinkedIn, il est urgent de s’y mettre !

Alors, le « Social Selling » c’est quoi ? Et bien c’est utiliser les réseaux sociaux pour :

  • « Écouter » vos prospects et clients, car avant de leur parler ou de vouloir leur vendre quelque chose, il faut s’attacher à bien les comprendre.
  • Partager des informations ciblées, à forte valeur ajoutée, qui répondent aux interrogations et aux problématiques de la cible, interagir avec eux sur leurs publications, démarrer des conversations…
  • Pour finalement rentrer en contact avec des prospects et des partenaires via des contacts communs ou suite à des Like ou partages de vos contenus.

 

Quel réseau social pour quels usages Business ?

Avant de se lancer tête baissée dans le Social Selling, mieux vaut se poser les bonnes questions et savoir quel réseau social répondra le mieux à vos besoins.

 

  • Le 1er, Facebook, incontournable avec ses 25/30 millions d’utilisateurs actifs mensuels estimés, est nativement le domaine de la sphère privé et donc des entreprises B2C adressant le consommateur final. Rare sont les utilisateurs qui partagent du contenu lié à leur entreprise… SAUF si ce contenu est lié à la vie et à la culture de l’entreprise (sous réserve qu’ils s’y sentent bien et adhèrent à la culture) et dans ce cas, Facebook peut être très utile en B2B pour communiquer sur la vie de l’entreprise, illustrer l’image d’une entreprise attrayante et ainsi booster ses recrutements

 

  • Linkedin est le réseau social professionnel de référence pour générer des leads en B2B : 400 millions de membres dans le monde, 10 millions en France dont environ 3 à 4 millions d’utilisateurs réellement actifs. La force du réseau est la capacité à faire des filtres très fins sur le profil des membres avec qui rentrer en contact ou à cibler via des campagnes Advertising. Il est encore peu utilisé en B2C à quelques exceptions près sur le tourisme et d’autres velléités opportunistes sur des produits de luxe ou très haut de gamme.

 

  •  Enfin, Twitter avec environ 2 millions d’utilisateurs réellement actifs en France est le réseau social temps réel, avec ses messages limités à 140 caractères (93 si vous incluez une photo et un lien internet), il laisse peu de place à la prose mais permet une plus grande réactivité, on y interagit comme on écrit un texto et si l’on arrive à être pertinent on peut réellement donner de l’audience à ses contenus mais il faut pour cela arriver à toucher les influenceurs et leaders d’opinion, ce qui est loin d’être facile…

 

Regardez la vidéo pour tout comprendre sur le Social Selling et la bonne utilisation commerciale des réseaux sociaux…

 

Par ailleurs, si vous souhaitez améliorer les démarches de prospection de vos commerciaux sur LinkedIn, contactez-nous pour recevoir le plan détaillé de notre formation « Social Selling, bien utiliser LinkedIn pour prospecter en B2B » que nous proposons pour les commerciaux du secteur IT B2B : éditeurs de logiciels, SSII, intégrateurs, etc.

Formez vos commerciaux à prospecter sur LinkedIn

 

Top